Appuyer l'IRIS
 
Appuyer l’IRIS
Devenir membre

Les résultats du PISA : L’Asie et la Finlande, que faut-il comprendre?

par Fanny Gérin-Lajoie, le 12 décembre 2013 dans la catégorie Éducation

mondefi_logoLes résultats du PISA 2012 ont été dévoilés la semaine dernière par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Le Program for International Student Assessment (PISA), ce test qui évalue les aptitudes académiques de jeunes de 15 ans en sciences, mathématiques et lecture dans 65 économies et pays, révèle une réalité bien différente que celle mise de l’avant par les PISA des années précédentes. En effet, si les résultats de 2000 et 2006 dévoilaient un partage des meilleurs scores entre pays européens et asiatiques (ainsi que le Canada), les résultats de 2012 exposent une ascension fulgurante des pays et économies asiatiques qui s’emparent des sept premières places, sans équivoque. La Finlande et le Canada ne sont pas loin derrière (12 et 13ème positions respectivement), tout deux ayant été des pays dominants en 2000 et 2006.

(Lire la suite…)

La question de l’assurance-qualité débarque au Québec

par Eric Martin, le 9 janvier 2012 dans la catégorie Éducation

Peu avant les fêtes, le Conseil supérieur de l’Éducation du Québec a entamé, à la demande du ministère de l’Éducation, une consultation qui portait sur la pertinence d’ajuster les mécanismes d’assurance-qualité en éducation de la province, le tout dans un délai accéléré qui dénote un empressement peu commun de la hiérarchie. Le concept « d’assurance-qualité » est peu connu, même chez les universitaires, mais il n’en s’agit pas moins d’un dispositif important lié à la reconversion commerciale des systèmes d’enseignement nationaux.

(Lire la suite…)

L’autre personnalité 2011 : les agences de notation

par Simon Tremblay-Pepin, le 26 décembre 2011 dans la catégorie Économie financière

Le magazine Time a décrété que la personnalité de l’année 2011 était le protester (le manifestant) . La page couverture du magazine est on ne peut plus claire, on y évoque les manifestant-es de Wall Street, du printemps arabe, de la Grèce et de Moscou. Dans son édition du week-end des fêtes, Le Devoir allait dans le même sens en nommant « l’Indigné » comme personnalité de l’année. Le texte du Time nous prévient que s’il y a des manifestant-es depuis des lunes, ceux de cette année ont une toute autre efficacité et, en plus, n’ont pas les mêmes référents idéologiques :

All over the world they are criticized by old-schoolers for lacking prefab ideological consistency, which the protesters in turn see as a feature rather than a bug. Miral Brinjy, a 27-year-old blogger and TV-news producer who grew up in Saudi Arabia and arrived in Tahrir Square on the first day of protests 11 months ago, doesn’t presume to have a precise picture of the new Egyptian government and society she envisions, but as she told me in Cairo last month, « I know what I don’t want. »

(Lire la suite…)

Regards sur la CAQ: François Legault à l’université – chronique d’un échec annoncé

par Philippe Hurteau, le 21 octobre 2011 dans la catégorie Éducation

En avril dernier, François Legault lançait la plate-forme de sa Coalition pour l’avenir du Québec (CAQ) en matière d’éducation. La troisième initiative de ce « manifeste » porte sur le domaine universitaire et vise à augmenter la performance du réseau et à créer des pôles de recherche d’excellence.  L’objectif de M. Legault est de, sans surprise, faire des universités québécoises des moteurs de la croissance économique à l’époque de l’économie du savoir.

Pour y arriver, les documents de la CAQ proposent l’introduction d’une forme de modulation des droits de scolarité en fonction de la « rentabilité » des programmes d’études et d’instaurer des contrats de performance fixant des objectifs d’efficacité aux universités. Le but de ces mesures est assez simple : révéler, par un mécanisme de prix, la vraie valeur de l’éducation et lutter contre une bureaucratie universitaire jugée inefficace et trop nombreuse. Le problème c’est que les solutions « Legault » existent déjà, sont déjà mises en œuvre – soit au Québec ou ailleurs dans le monde – et qu’elles ne règlent rien du tout, bien au contraire.

(Lire la suite…)

Regards sur la CAQ : Le drôle de pacte

par Simon Tremblay-Pepin, le 7 octobre 2011 dans la catégorie Éducation

Dans son document sur l’éducation, François Legault, ancien ministre péquiste de l’éducation, propose un nouveau « pacte » avec le corps enseignant du primaire et du secondaire du Québec.

D’abord, des « cadeaux » : augmentation de 20% des salaires et autonomie sur les méthodes pédagogique (est-ce un désaveu de la réforme qu’il a lui-même participé à mettre en place?). Mais ces cadeaux doivent êtres mérités, car c’est en fonction de la « performance » que les enseignant-es obtiendront, ou non, ces augmentations.

Et comment diable mesure-t-on la performance d’un-e enseignant-e?

(Lire la suite…)

1710 Beaudry, Bureau 3.4
Montréal (Québec) H2L 3E7

514 789 2409
Conception Coopérative Molotov